Comment ne pas payer la Sacem ?

 

Les frais de redevance Sacem pour diffuser une musique dans un restaurant, un café ou un commerce sont souvent très élevés. Les droits Sacem peuvent très souvent dépasser 1000 € par an. Découvrez comment ne pas payer la sacem, car oui, c’est possible. Il existe des alternatives et des moyens de diffuser une ambiance musicale dans votre commerce sans la Sacem, en diffusant de la musique dite « libre de droit » comme le propose WebRadioStore.fr

Des frais de diffusion de musique souvent très élevés pour les commerces

De nombreux services de création d’ambiance musicale pour les magasins ou restaurants sont aujourd’hui proposés. Mais quel est exactement le budget de sonorisation à prévoir ? La création d’ambiance sonore demande du temps. Il faut constituer des playlists sur mesure et gérer la maintenance et le renouvèlement des musiques. Ces services ont bien entendu un coût assez élevé. D’autres solutions existent comme l’abonnement à Deezer et il faut prévoir l’ouverture d’un compte professionnel pour une diffusion dans un commerce.

Mais attention car l’abonnement à ces services suppose le règlement des droits Sacem si la musique diffuée n’est pas libre de droit. Les frais sont variables suivant le type de commerce et suivant la ville ou vous vous installerez, le nombre de couverts, mais dépasseront souvent 1000 € par an. Les contrôles sont fréquents et effectués par les agents Sacem qui vous indiqueront le montant de la redevance si vous n’avez pas encore d’inscription aux services. Alors comment éviter de payer la Sacem ?

 

Le choix de la musique 

Le type de clientèle, le type de commerce et sa fréquentation vont déterminer le choix des musiques. Si votre clientèle est assez variée et populaire on diffusera une musique Pop.  La musique Jazz sera diffusée pour créer des ambiances plus relaxantes et pour un public plus ciblé ou un lieu plus « select ». Pour un institut de beauté, par exemple, on pourra diffuser une musique Zen. Bien entendu il faudra varier les styles de musique selon les heures de diffusion ou les évènements, comme les Happy-Hours pour un café où on diffusera un répertoire Electro pour un public plus jeune ou étudiant.

N’oubliez pas que le choix des musiques peut influencer le comportement.  Lorsque vos espaces sont très fréquentés durant les heures pleines on choisira des musiques au tempo assez rapide. L’achat ou les consommations seront stimulés. Le temps de présence sera réduit. Dans un restaurant les tables se libéreront un peu plus vite pour permettre d’accueillir d’autres clients. A l’inverse des musiques plus douces et moins rapides durant les heures creuses inciteront à rester un peu plus longtemps et à consommer davantage.

 

Comment ne pas payer la Sacem et diffuser des playlists adaptées à votre commerce : la solution

Des alternatives au répertoire Sacem existent. Pour répondre à la question comment éviter de payer la Sacem, nous vous présentons l’offre de Webradiostore.fr

  • Le site propose tout d’abord l’exonération des frais Sacem puisque le répertoire proposé n’est pas géré par les sociétés de gestion collective.
  • A partir de votre ordinateur vous pouvez diffuser 24H/24 10 playlists de 300 musiques chacune et renouvelées en partie tous les mois. C’est tout de même plus pratique que des Cds ou que de réaliser vous-même des sélections.
  • La solution est complète et permet, si vous le souhaitez, de diffuser à partir d’un lecteur de diffusion pour une garantie de diffusion même si votre réseau est en panne. Vous pouvez réaliser votre propre Radio In-Store sans frais excessif en diffusant des annonces. Parlez-en à votre enseigne…
  • L’abonnement annuel est à partir de 2,99 € HT par mois et est progressif suivant les espaces à sonoriser. Des économies à ne pas négliger !

 

Attention au bruit !

Attention au volume sonore et à l’effet cocktail. Lorsque vos espaces seront très fréquentés vous aurez peut-être tendance à augmenter le volume de diffusion. Dans ce cas vos clients parleront un peu plus fort pour s’entendre. La musique est alors ressentie comme une source d’inconfort. A ce moment il peut être judicieux d’éteindre vos systèmes de diffusion puisque de toute façon la musique n’apporte plus d’ambiance supplémentaire et peut devenir une gêne.

Avez-vous pensé à l’acoustique de votre commerce ? Il se peut que vous ayez des surfaces trop réverbérantes, comme du béton, des salles carrelées…Autant d’éléments qui peuvent causer fatigue et inconfort pour vous, le personnel et vos clients. La solution passe par l’installation de panneaux acoustiques ou de travaux plus complets par des professionnels suivant votre budget. Si vous prévoyez des travaux d’aménagement, c’est peut-être aussi l’occasion de penser à travailler l’acoustique de vos espaces.